Histoire

english

Salers (prononcé sal-air) est considéré comme étant une des plus vieilles races Européenne. Les racines de la race Salers peuvent etre retracées depuis 7000 ans par des dessins retrouvés dans une grotte pres de la ville de Salers dans la région du Centre sud de la France, Auvergne, dans le cour de la région volcanique du Massif Central.

CaveDrawing

Le terrain accidenté, le sol pauvre et le climat rude en combinaison avec l’isolement de la région ont contribué a un troupeau génétiquement pur-sang avec la capacité de se développer presqueentierement d’herbe indigene durant l’été et d’une diete de fibres en hiver.

La race Salers en Amérique du Nord a évolué en une remarquable race bovine maternelle. Le troupeau est habituellement rouge foncé ou noir. Taureaux sont généralement hétérozygote interrogés certains étant homozygote interrogées.

Les femelles Salers possedent une tres grande ouverture pelvienne ce qui permet une tres grande facilité au velage meme en croisement avec une race terminale. Elles sont d’excellentes meres avec une bonne production de lait, elles sont tres fertiles et se font saillir rapidement apres le velage.

Les taureaux Salers sont des reproducteurs vigoureux et donnent des veaux de poids modéré lors du velage et une forte croissance par la suite. La performance dans les parcs d’engraissement et la qualité des carcasses sont les mesures finales des capacités d’une race.

Ces caractéristiques font des Salers le choix de plusieurs élevages commerciaux pour obtenir une production maximale sans augmenter la gestion et le travail. La Salers est une race balancée, laquelle démontre l’optimum en regard de tous les aspects de la production bovine.

La premiere Salers fut importé au Canada en 1972. L’Association Salers du Canada est établi en 1973. Le Canada continue d’etre une excellente source pour la génétique Salers mondialement.